Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
biotexcom.overblog.com

De jolis bébés, bienvenu dans notre famille!!!!

Les difficultés des couples obèses à concevoir un enfant

Publié le 22 Février 2017 par BioTexCom in Nouvelles

 

Les couples dont les deux partenaires sont obèses ont plus de difficultés que les autres à avoir un enfant, suggère pour la première fois une étude. Il faudrait aux couples obèses 55 à 59% de temps supplémentaire avant que la femme ne réussisse à tomber enceinte.

 

C'est un fait connu des scientifiques : les femmes obèses, c'est-à-dire dont l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 30, ont davantage de difficultés à concevoir un enfant. En cause, les hormones : la graisse corporelle affecte la production de gonadolibérine et de l’hormone de stimulation folliculaire (FSH), toutes deux indispensables à l’ovulation. C'est pourquoi les médecins conseillent souvent à leurs patientes obèses de perdre quelques kilos quand leur désir de grossesse se manifeste. Toutefois, le poids du père aurait aussi son influence dans les chances de concevoir : c'est ce que montrent pour la première fois des chercheurs des Instituts américains de la santé, dans la revue Human Reproduction. Selon leurs résultats, les couples dont les deux partenaires sont obèses auraient plus de difficulté à concevoir que les autres : il leur faudrait 55 à 59% de temps supplémentaire avant que la femme ne réussisse à tomber enceinte. "Les études sur la fertilité et l'IMC se concentrent habituellement sur la femme, mais nos résultats soulignent l'importance d'inclure les deux partenaires dans ce type de recherches", affirme Rajeshwari Sundaram, médecin responsable de l'étude, dans un communiqué.

 

Pour cette étude, les chercheurs ont utilisé la cohorte LIFE, suivant 501 couples du Michigan et du Texas entre 2005 et 2009, dont des femmes âgées de 18 à 44 ans et des hommes tous âgés de plus de 18 ans. Les scientifiques ont calculé l'IMC de chaque participant et ont réparti les couples obèses dans deux groupes : "obèses de classe 1", pour les IMC compris entre 30 et 34,9 (nommée "obésité modérée"), et "obèses de classe 2", lorsque l'IMC dépasse 35 (l'on parle "d'obésité sévère").

* L'IMC correspond au poids divisé par le carré de la taille.

IMC

Interprétation

+ de 40

obésité morbide ou massive

35 à 40

obésité sévère

30 à 35

obésité modérée

25 à 30

surpoids

18.5 à 25

corpulence normale

16.5 à 18.5

maigreur

- de 16.5

famine

 

Durant toute la durée de l'étude, les femmes ont été invitées à noter dans un journal l'évolution de leur cycle menstruel, leurs relations sexuelles et les résultats de leurs tests de grossesse. Chaque couple a été suivi jusqu'à la grossesse, ou jusqu'à un an après le début de ses tentatives de procréer. Les chercheurs ont alors comparé le temps moyen pour concevoir chez les couples non obèses (84 hommes et 84 femmes) et ceux atteints d'obésité sévère (69 hommes et 69 femmes). En utilisant ces données, l'équipe a ainsi pu calculer la probabilité qu'un couple a de concevoir en fonction de ses IMC, en utilisant une mesure statistique appelée "fecundability odds ratio" (FOR).

 

En moyenne, les couples dont l'obésité est sévère ont eu besoin de bien plus de temps pour concevoir que les couples dont l'IMC est inférieur à 30 : la mesure statistique indique en effet un délai supplémentaire de 55% avant que la femme ne tombe enceinte. En éliminant les autres facteurs pouvant influencer la fertilité, comme l'âge, le tabac, le niveau d'activité physique et le taux de cholestérol, ce chiffre est même monté à 59%. Des durées qui correspondent à celles rapportées par les couples ayant recours à l'assistance médicale à la procréation (PMA). Ainsi, pour les chercheurs, même s'ils n'ont pas comparé les chances de fertilité des couples d'obésité modérée avec celles des couples non obèses, ils concluent qu'un IMC supérieur à 30 pour les deux partenaires réduirait leurs chances de concevoir un enfant naturellement. Selon ces scientifiques, les médecins devraient donc élargir les conseils qu'ils adressent aux femmes obèses désirant avoir un enfant à leur conjoint.

 

http://mereporteuse.info/

 

Source : sciencesetavenir.fr

Commenter cet article