Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
biotexcom.overblog.com

De jolis bébés, bienvenu dans notre famille!!!!

La plupart des femmes qui congèlent leurs ovocytes ne les utilisent jamais

Publié le 25 Janvier 2017 par BioTexCom in Grossesse

Présentée comme un moyen pour les femmes de préserver leur fertilité, de leur donner plus de temps pour mener leur carrière professionnelle, ou pour trouver le « bon partenaire », la congélation d’ovocyte est finalement peu effective. Une étude, menée par une clinique de fertilité à Melbourne, constate que très peu de femmes qui congèlent leurs ovocytes finissent par les utiliser, confirmant des études antérieures, menées notamment en Californie.

L’étude a été menée en Australie, sur 100 femmes qui avait congelé leurs ovocytes entre 1999 et 2014, pour « retarder leur procréation », sans motif médical. Elles avaient en moyenne 37 ans au moment de la congélation, et 40 ans au moment de l’enquête. 86% étaient célibataires au moment de la procédure, contre 67% au moment de l’enquête.

A l’issue de l’étude, seules 6% de ces femmes avaient utilisé leurs ovocytes congelés, et 3% avaient mené à terme une grossesse à l’aide de ces ovocytes. 22% sont tombées enceintes, mais dans la plupart des cas sans utiliser les ovocytes congelés : les grossesses étaient « naturelles » ou suite à des FIV utilisant des « ovocytes frais ».

La plupart des femmes interrogées ont expliqué qu’elles ne souhaitaient pas être mère célibataire, et préféraient tenter de concevoir naturellement. Au terme de l’enquête, seule 21 % des femmes étaient fermement décidées à utiliser leurs ovocytes congelés.

Les auteurs estiment que ce type de statistiques devrait être transmis aux femmes qui souhaitent congeler leurs ovocytes, ainsi que les taux de grossesse suite à une FIV utilisant des ovocytes congelés : celui-ci dépend en partie de l’âge de la femme au moment de l’implantation, et du nombre d’ovocytes congelés. Avec 8 ovocytes congelés, « les chances d’avoir un bébé » sont de 41% chez les femmes de moins de 35 ans au moment de la congélation, et de 20% chez les femmes de plus de 35 ans au moment de la congélation.

 

http://mereporteuse.info

 

Source : http://www.genethique.org/fr/la-plupart-des-femmes-qui-congelent-leurs-ovocytes-ne-les-utilisent-jamais-66925.html#.WIh3VlzqXLg

Commenter cet article

Karine 14/08/2017 20:27

Faire le recours à fiv don était un grand changement et succès en meme temps pour nore couple. Notre chemin a duré longtemps avant que j’ai arrivé à tomber enceinte. Tout est la faute de mauvaise fortune! Car j’ai perdu deux trompes de fallopes suite à des grossesses extra utérines. Après ça les recours à fiv mes ovocytes sont devenus incapables à concevoir. Et comme ça en changeant des cliniques durants mes fails je suis arrivé à Biotexcom. Ici j’ai du faire fiv don et la raison de le faire dans ce centre était une grande base des donneuses. Donc les ovocytes obtenus d’une donneuse dans cette clinique garantient la ressemblance phénotypique entre notre couple et l’enfant. Et peu important les détails, j’ai réussi à tomber enceinte grace à fiv don. Je suis heureuse d’avoir retrouver ce centre. Puisque finallement, je ne sais pas comment mon destin fut changé.
Mais dès notre victoire la vie continue son coulement ! Après les longues procédures du traitement tous les trois déjà, nous sommes été épuisés. Une belle vacances était absolument nécessaire. Surtout parce qu’on se rends compte maintenant de la fragilité de grossesse! Je n’ai ajmais vu mon mari ausi tendrement préoccupé pour moi =^_^= Un vrai ange! Alors on a choisit de découvrir un lieux calme et paisible au nord de l’Italie!
On voulait aller dans les montagnes, mais pas trop haut. Et on ne voulait pas rester en France. Donc une petite ville Lecco situé à bords du lac de Como a attiré notre attention. D’ici on peut facilement aller visiter les villes plus touristiques comme Varena par exemple. Mais en restant dansun lieux plus calme et beaucoupmoins cher. Et le plus important à 10 mins de la ville se trouve Pizzo Erna. Ce sont au fait les PréAlpes. Les sentiers cachés vous emmenent au fond des montagnes. La nature magnifique et les paysages à couper le souffle.
A vrai dire je m’inquietais si je peux faire ce genre de repos actif. Je pensais que l’embryon peut se decrocher si je marche trop. Pour faire disparaitre mes craintes j’ai consulté ma gynéco. Elle m’a expliqué que les proménades ne peuvent faire aucun mal. Au contraire il est nécessaire de se promener. L’air des montagnes fera du bien pour moi et pour l’enfant. Ma médecin m’a prévenue d’éviter de porter les choses pésantes et la fatigue. Et aussi elle m’a conseillé d’éviter les bains chaudes et très froides. Parce que ça peut provoquer une fausse couche ! Hors de question que je nage dans les rivières de la montagne. Ce n’est pas que je ne le savais pas, mais maintenant je m’en souvenais mieux !
Comme ça, rassurée et heureuse je suis partie en route avec mon époux. On doutais si on doit partir en véhicule ou en train. A la fin on a choisit de prendre un avion jusqu’a Milan et puis le train jusqu’à Lecco. C’est ce qu’on a fait. La route c’est passé bien. Je me sentais très bien aucune fatigue ou toxicose. Je crois que j’étais trop heureuse de porter un enfant. Dès les premiers jours de la grossesse je sentais un liaison fort avec mon petit. Meme avant la première pds!
Pour le moment j’ai réalisé qu’une autre partie de ma vie commence. Parfois je pense de ne pas etre prete, meme après tout le temps qu’on a du attendre. Je veux dire, autant de questions sur mon future enfant. Surtout le traitement du nouveau-né. Ils sont tellement fragiles les nourissons! A chaque nouvauté leur organisme donne une reponse forte ... Genre de fièvre pour n’importe quel microbe. Et puis les dents commencent à poucer.
Bref j’ai pris de la litérature pour les futures parents et je m’en occupais tout le long de la route. après 4h de la lecture je me suis calmé. Ou ennuyée plutot ! =)))
Dans les montagnes j’ai repris une harmonie spirituelle étonnante ! Depuis le bilan d’infertilité je ne me suis jamais senti tellement Zen ! Meme quand la grossesse fut approuvée, c’était différent. C’était de la joie, mais aussi une agitation énorme. Maintenant il n’y avait aucune agitation. Je crois que j’ai finallement réalisé ce qui se passe. J’ai compris que c’est une toute nouvelle page pour nous. Maintenant nous sommes parents. Et je porte notre enfant sous mon coeur.
On n’était plus en deux mais en trois dans notre famille. Et c’est notre voyage ensemble. Notre premier voyage !!! =))) Donc c’est le temps pour prendre plein de photos. Meme si le ventre ne se voyait pas encore. On a vécu cette vaccance en Italie comme à paradis. Chaque jour les proménades dans la nature. Et chaque sentiers est tellement unique ! Où l’air est frais, pure. Rien à comparer avec l’air d’une mégapole !