Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
biotexcom.overblog.com

De jolis bébés, bienvenu dans notre famille!!!!

Pourquoi les immunosuppresseurs peuvent augmenter un risque d’infection chez bébé ?

Publié le 13 Décembre 2016 par BioTexCom in Nouvelles

Pourquoi les immunosuppresseurs peuvent augmenter un risque d’infection chez bébé ?

La prise d’immunosuppresseurs durant la grossesse pourrait augmenter le risque d’infections chez bébé, tout comme prendre des anti-inflammatoires stéroïdiens que ce soit par voie orale, inhalée ou nasale. C’est du moins ce que révèle une étude française réalisée par l’Inserm, publiée dans la revue Pharmacological Research et relayée par le site Psychomédia.

Que sont des immunosuppresseurs ?

Les immunosuppresseurs, également appelés immunodépresseurs, sont des médicaments qui parviennent à diminuer voire supprimer les réactions immunitaires de l’organisme contre un corps étranger. Ces médicaments aideront alors à lutter contre l’asthme ou encore « une inflammation, une allergie, un rejet de greffe, mais aussi certains cancers du sang », expliquent les chercheursLe problème ? Ces médicaments passent au travers de la paroi du placenta et donc touchent le bébé… D’autant plus qu’à ce moment-là, le système immunitaire du nourrisson est encore en train de se former et donc « encore immature », soulignent les experts.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont analysé les données de plusieurs femmes enceintes issues de Haute-Garonne. Ils ont pu tout savoir concernant leur santé ainsi que leur prise de médicaments durant leur grossesse, mais aussi sur le déroulement de l’accouchement, ainsi que l’état de santé de leur bébé au cours de leurs deux premières années. Les experts ont précisé avoir tenu compte si ces mêmes femmes avaient allaité leur bébé et si oui, durant combien de temps (en effet, l’allaitement renforce le système immunitaire d’un nouveau-né). Ils ont ensuite mis en relation la prise d’immunosuppresseurs durant la grossesse avec la prise d’antibiotiques ou d’antifongiques chez un bébé entre 0 et 1 an. Résultat ? 30% des femmes avaient pris un immunosuppresseur durant leur grossesse. Ils ont alors remarqué que « les enfants non exposés contractent en moyenne 2,39 épisodes infectieux, ceux exposés à un traitement immunosuppresseur en font 2,92, ceux exposés à deux traitements immunosuppresseurs en font 3,33 et ceux exposés trois fois ou plus en subissent 3,90 ». Selon eux, la prise d’immunosuppresseurs augmente alors le risque d’infection. Voilà pourquoi, Christine Damase-Michel, auteur principale de l’étude, a expliqué qu’il fallait être prudent dans la prise de médicaments surtout si certains peuvent passer dans le sang et donc toucher bébé.

Il est également important de rappeler ne pas s’auto-médicamenter durant la grossesse. La prise de médicaments pendant la grossesse doit être évaluée avec votre médecin traitant et/ou votre sage-femme.

http://www.mereporteuse.info/

Source: http://www.neufmois.fr/au-fil-de-lactu/immunosuppresseurs-peuvent-augmenter-risque-dinfection-chez-bebe

Commenter cet article