Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
biotexcom.overblog.com

De jolis bébés, bienvenu dans notre famille!!!!

Parlons du taux béta-hCG

Publié le 26 Décembre 2016 par BioTexCom in Grossesse

L'hormone béta-hCG, l'hormone chorionique gonadotrope humaine, est secrétée par le placenta au moment où l'embryon se fixe dans la paroi utérine, c'est-à-dire lors de la nidation. Elle est dite chorionique car c'est le chorion, une membrane qui enveloppe le fœtus, qui la façonne. Elle est dite gonadotrope parce qu'elle stimule les gonades, dans le cas présent les ovaires et particulièrement le corps jaune qui apparaît après l'ovulation. Avec cette libération d'hormone surviennent entre autres les désagréables nausées en début de grossesse. Plus le taux de l'hormone hCG est élevé, plus les nausées sont importantes.

Quel est son rôle ?

Le rôle de cette hormone dans la grossesse est fondamental. C'est précisément elle qui permet de confirmer une grossesse, car elle se retrouve dans le sang aux environs du dixième jour qui suit l'ovulation et quelques jours après dans les urines. C'est donc elle que les tests sanguins et urinaires ciblent spécifiquement.

C'est également à partir de l'hormone hCG qu'il est possible de mettre en évidence deux catégories de tests. Il y a les tests de diagnostic de grossesse, dits qualitatifs, qui permettent à une femme de savoir si elle est enceinte ou non. Les tests quantitatifs, quant à eux, ont pour but de mesurer le taux de béta-hCG dans l'organisme, qui fluctue de façon constante tout au cours de la grossesse.

Quels sont les avantages du dosage sanguin ?

Nous savons qu'un test de grossesse positif ne confirme pas automatiquement la grossesse. Un dosage de l'hormone béta-hCG, effectué dans un laboratoire, apparaît comme une option plus avantageuse parce que les résultats se révèlent plus fiables et plus précis. Ils sont disponibles dans les 24 à 48 heures.

Le dosage sanguin possède en effet une meilleure valeur pronostique, il donne des résultats beaucoup plus justes et fins que le test urinaire. Il offre la possibilité d'estimer l'âge de la grossesse avec davantage de précision et de rapidité. Qui plus est, le dosage sanguin permet de faire émerger une multitude d'éléments en lien ou non avec la grossesse. Il facilite entre autres :

La détection d'une fausse-couche (dans ce cas, le taux d'hCG dégringole), une grossesse môlaire ou bien extra-utérine (appelée aussi nidation ectopique; le taux d'hCG stagne alors);

L'évaluation, entre la quinzième et la dix-septième semaine, du risque de trisomie 21; en tout

début de grossesse, un taux élevé d'hCG fait suspecter une anomalie et peut conduire à la prescription d'une amniocentèse;

Le dépistage de certaines tumeurs, dans le cas où l'hormone hCG est secrétée de façon anormale, qui permet d'assurer sans délai le suivi thérapeutique;

La révélation de la possibilité de grossesses multiples; on constate que dans ce cas, le taux d'hCG a tendance à être plus élevé.

Comment se déroule le prélèvement ?

En ce qui a trait au dosage sanguin, le prélèvement de sang veineux s'effectue habituellement au pli du coude. Il ne requiert pas de conditions particulières, incluant l'obligation d'être à jeun. Pour ce qui est du dosage urinaire, le prélèvement des urines se fait à partir des urines concentrées du matin.

Comment interpréter les résultats du dosage béta-hCG ?

Hors grossesse, le taux d'hCG se situe à moins de 5 unités internationales/litre. Un résultat de dosage inférieur à 5 UI/l dans le sang et les urines élimine donc d'emblée le diagnostic de grossesse.

L'hormone béta-hCG est détectable dans le sang maternel à compter du dixième jour environ de la phase post-ovulatoire. Le taux de sécrétion de l'hCG augmente à un rythme élevé entre la quatrième et la huitième semaine et son taux double toutes les 48 à 72 heures. Il atteint son maximum entre la sixième et la dixième semaine de grossesse. Puis, entre la quatorzième et la dix-huitième semaine, sa concentration chute progressivement et demeure en plateau – autour de 5000 UI/l – jusqu'à l'accouchement. L'hormone disparaît totalement dans les cinq jours qui suivent l'accouchement.

Les résultats du dosage sanguin sont susceptibles de varier en fonction des techniques utilisées. Il est par conséquent fortement recommandé en cas de doute de demander l'avis d'un professionnel de la santé pour les interpréter correctement.

Il est important également de noter que le taux de béta-hCG lui aussi peut varier lors de la grossesse – et même beaucoup – d'une femme à l'autre. Il faut s'assurer de tenir compte de ce facteur lors de la consultation de données chiffrées en rapport avec le dosage sanguin.

Parlons du taux béta-hCG

 

 

 

 

 

 

Parlons du taux béta-hCG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.mereporteuse.info/

Source: https://www.allobebe.fr/beta-hcg.html

Commenter cet article