Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
biotexcom.overblog.com

De jolis bébés, bienvenu dans notre famille!!!!

Les bonnes et les mauvaises raisons d’accoucher en décembre

Publié le 6 Décembre 2016 par BioTexCom in Grossesse, Enfant

Les bonnes et les mauvaises raisons d’accoucher en décembre
Arrivée de l’hiver, réveillon de Noël, jour de l’an… Accoucher en plein mois de décembre c’est bien beau, mais ce n’est pas de tout repos. La preuve dans ce papier (cadeau) !
 
« En décembre, fais du bois, et endors-toi ». Bon, une chose est sûre : la personne qui a inventé ce judicieux dicton n’était pas enceinte de neuf mois (et n’avait pas le chauffage… mais ça, c’est une autre histoire). Car vous, chères Décembrettes, savez que ce n’est pas du tout l’heure de vous endormir : à tout moment, votre petite brioche peut sortir du four, ou plutôt - saison hivernale oblige - votre bûchette peut montrer sa tête. Quoi qu'il en soit, c'est la dernière ligne droite avant l'arrivée de bébé, alors, préparez-vous ! Accoucher le dernier mois de l’année a ses bons et ses mauvais côtés… et parce que c’est vous, nous allons commencer par les mauvais :
 
Vous allez boycotter l’hiver. Adieu batailles de boules de neiges, bonshommes de glace et sports de glisse ! Cette année, vous implorerez les dieux finlandais pour qu’il n’y ait surtout pas de flocons ou de verglas au moment d’aller à la maternité. Et s’ils ne vous entendent pas, rassurez-vous : les routes seront toujours moins givrées que vous.
 
Si vous accouchez le 5 décembre, vous risquez d’être (doublement) surprise, car ce sera à la fois la journée mondiale du bénévolat et la journée internationale des ninjas. Donc, de deux choses l’une : soit vous serez en plein travail face à quelqu’un dont ce n’est pas le travail, soit votre gynéco coupera le cordon ombilical avec un sabre japonais en criant «Cowabunga !». Vous préférez quoi ?

Le soir du réveillon, vous n’aurez pas du tout envie de rire quand votre oncle Jean-Paul fera cette (mauvaise) blague : « On a vraiment de la chance… à table, cette année, il y a deux grosses dindes fourrées ! ».

De toute façon, on ne va pas se mentir, accoucher à Noël, ce n’est pas l’idéal. Car toute sa vie, votre enfant chéri entendra cette phrase-là - « Comme ton anniversaire tombe le 25, on s’est dit qu’il valait mieux te faire un seul gros cadeau » - et vous saurez pertinemment qu’il se fait avoir (ben oui, le cadeau n’est jamais plus gros).
 
Et si vous accouchez le 31 décembre, il vous le fera payer quand il sera plus vieux et que ses amis lui diront : « Comme ton anniversaire tombe le 31, on s’est dit qu’il valait mieux faire une seule grosse soirée ». Ce qui signifie en langage de jeunes que sa fête sera systématiquement zappée !
 
Vous l’aurez compris, ce n’est pas pour rien que bûche rime avec embûche. Heureusement, le Père Noël n’est pas fou, et il a (quand même) pensé à vous.
 
Être enceinte pendant les fêtes est l’excuse parfaite à tout. Vous pourrez refuser de fêter le réveillon chez vous, décliner les invitations chez les autres, ne pas mettre une seule fois les pieds en cuisine, et même oublier de faire des cadeaux, en lançant d’un air tendre : « Le plus beau cadeau que je pouvais vous faire, c’est un petit-fils/neveu/cousin… non ? » (Non.)
 
Vous accoucherez peut-être en musique. Si bébé arrive le 11 décembre, ce sera la journée du chant choral, alors imaginez un peu le spectacle : « Il est né le divin enfant, pour qu’on le voie, ouvrez vos gambettes ! Il est né le divin enfant, chantons tous pendant l’accouchement ! ». Divin.
 
Si vous êtes toujours enceinte le 16 décembre, pour la journée internationale du pull de Noël, vous pourrez enfin arborer le modèle XXL tricoté par votre arrière-mémé (mais pas la peine de lui avouer que c’est le seul que vous avez réussi à enfiler).

Le 21 décembre, à la maternité, vous pourriez bien prendre votre pied. Pas littéralement, bien sûr. Mais pour la journée mondiale de l’orgasme, vous ferez peut-être partie des rares chanceuses qui crient « Oh ouiii !!! » (oui, oui, un orgasme pendant l'accouchement, c'est possible !) au lieu de « Quand est-ce que c’est finiii ??? ».

Enfin, oubliez ce qu’on vous a dit sur l’accouchement le soir du réveillon. Le 24 décembre, ce sera l’anniversaire de votre chanteur préféré… Ricky Martin ! Vous aurez donc une occasion unique de lui rendre hommage : « Un, dos, tres » - on inspire - « Un, dos, tres » - on expire. Magica Mama !

Et comme il en faut pour tous les goûts, le 28 décembre, ce sera aussi l’anniversaire de Gilbert Montagné. Comment ça, rien à voir avec votre bébé ? Mais si, en le voyant, vous penserez : « On va s’aimer ».

http://www.mereporteuse.info/

Commenter cet article